Blog

Bing Ads : pourquoi et comment vous devriez le déployer ?

Bing Ads

Si le géant Google est le réseau leader incontournable pour l’achat d’espace web, Bing Network (Bing Ads) gagne chaque année un peu plus de terrain. Longtemps boudé par les annonceurs, le second moteur de recherche de l’hexagone atteint aujourd’hui 19% de part de marché en France sur les desktops et tablettes, ce qui représente en volume environ 729 millions de recherches mensuelles. De quoi s’octroyer un complément de trafic et de leads, généralement à un coût d’acquisition plus attractif que celui de son concurrent Google.

Bing Ads, une audience quasi exclusive

Bing présente l’avantage de disposer d’une audience quasi exclusive (qui n’utilise pas du tout Google). En effet Bing étant le moteur de recherche configuré par défaut sur Internet Explorer ou sur le nouveau navigateur Microsoft Edge (installé par défaut sur Windows 10) de nombreuses personnes l’utilisent soit parce qu’elles ignorent comment changer de navigateur ou de moteur de recherche, soit parce qu’elles y sont extrêmement fidèles.

Par ailleurs, toutes les recherches effectuées via l’assistant vocal Windows Phones (Cortana) sont réalisées avec Bing. Les ventes en progression de Pc Windows 10 ainsi que des Windows Phone contribuent ainsi à cette nette progression.

Une autre spécificité de Bing  concerne la qualité de cette audience : un peu plus âgée que les utilisateurs de Google, majoritairement CSP+ et disposant d’un fort pouvoir d’achat. Généralement moins informés des nouvelles technologies, ces utilisateurs ont moins recours aux adblockers et sont moins réfractaires aux liens sponsorisés 

L’utilisation conjointe des deux réseaux Google / Bing permet ainsi de maximiser votre couverture, touchant une audience plus large, complémentaire et de qualité. Vous êtes donc en mesure d’accroître votre potentiel de Trafic et de conversions.

Bing Ads : moins de trafic mais un trafic moins cher

La politique d’affichage sur Bing permet une plus grande visibilité des annonces puisqu’il y a en effet jusqu’à 4 annonces en haut des pages de résultats de recherche, et jusqu’à 5 autres en sidebar (A noter que les deux premières annonces sont également dupliquées en bas de page).

bing ads

Un autre avantage significatif de Bing Ads est d’enregistrer une concurrence plus faible que sur Adwords : Il est ainsi plus facile de s’y positionner à un Cpc moyen nettement plus économique que sur Google (un Cpc en moyenne 42% plus faible selon les dernières études parues).

Le moteur Bing n’est donc pas à négliger, et peut vous apporter un complément de trafic et de leads très intéressant, tant d’un point de vue économique que qualitatif !

Une mise en place très simple

Bing Ads vous offre la possibilité de dupliquer vos campagnes AdWords en seulement quelques clics !

 

bing ads 2

Si vous gérez vos Tags via Google Tag Manager, l’intégration de votre balise de suivi des conversions Bing pourra également être configurée très simplement et rapidement. Autre bon point : l’outil d’importation Bing Ads convertit automatiquement vos paramètres de tracking UTM « AdWords » en « Bing », ce qui peut représenter un gain de temps substantiel.

Quelques limites sont tout de même à considérer :

> Tout d’abord, il n’est pas possible d’importer les règles automatiques (si vous en avez paramétré sur AdWords),

> L’import du ciblage multi-langage n’est pas disponible non plus. Pour le mettre en place sur Bing, vous devez dupliquer vos AdGroups et associer à chacun un ciblage linguistique spécifique,

> Les mots-clés importés ne peuvent être modifiés. Si vous souhaitez apporter une modification à l’un d’eux (hors ciblage et/ou enchère), vous devrez en créer un nouveau.

En termes de paramétrage, quelques différences sont à noter entre Adwords et Bing Ads :

> Ciblage Géographique : alors que sur AdWords le ciblage géographique se fait au niveau campagne, Bing vous offre également la possibilité de l’appliquer au niveau AdGroups,

> Inclusion des Partenaires du Réseau de Recherche : comme sur Adwords, vous pouvez choisir d’intégrer les réseaux partenaires ou non. En revanche, alors que cette option s’applique au niveau campagne sur Adwords, elle se paramètre au niveau AdGroup sur Bing,

> Planification Horaire : sur AdWords, l’horaire qui sera utilisé sera celui de votre compte, tandis que sur Bing il s’agira du fuseau horaire de l’internaute.

Quelques nouveautés Bing Ads

> Les personnalisateurs de comptes à rebours dans vos annonces textes étendues : comme sur AdWords, ils vous permettent d’ajouter un compte à rebours (jours, heures, minutes) à l’approche d’un évènement, ou pour indiquer le temps restant pour profiter d’une promotion. Cette solution présente l’avantage de dynamiser l’annonce et d’inciter à l’action en véhiculant notamment une notion « d’urgence »,

> La possibilité d’intégrer des Labels,

> Les extensions d’annonces automatiques : si une extension automatisée peut améliorer les performances des annonces, Bing Ads affichera automatiquement des détails supplémentaires sur votre entreprise en dessous de votre annonce. Il peut s’agir de titres d’annonce plus longs, d’avis clients, de détails sur l’entreprise, de coordonnées, d’évaluations du vendeur, de liens annexes dynamiques… Pour aller plus loin concernant les extensions d’annonce consultez notre article Extensions d’annonce Google Adwords : le guide ultime pour s’y retrouver !

> Les extensions Multi-Image : le réseau de Microsoft propose certes moins de choix, mais dispose tout de même d’une extension d’images qui n’existe pas chez Adwords : il s’agit d’une extension permettant d’afficher jusqu’à 6 images sous votre annonce, ce qui la rend particulièrement visible et attractive, et se prête parfaitement à la mise en avant de produits.

Bing ads

> Les extensions de prix permettent d’afficher les prix de vos produits ou services (jusqu’à 20 extensions). Ces dernières s’affichent dans les annonces positionnées tout en haut de la page des résultats de recherches, et fournissent à l’internaute une information rapide, favorisant le taux de clics sur l’annonce et augmentent les chances d’aboutir à une conversion. A ce sujet consultez notre article Taux de conversion Google Adwords: comment optimiser ses campagnes ?

> Autre évolution de taille : il est désormais possible de créer des audiences et donc activer des dispositifs RLSA (Remarketing for Search Ads) sur Bing. Voyez comment cela fonctionne sur Adwords en consultant notre article Remarketing et RLSA Google Adwords guide avancé.

> La segmentation d’audience : permet de fournir facilement et rapidement de nouvelles informations détaillées sur les performances vos campagnes (en fonction de l’heure, des conversions, de l’audience, du réseau, du périphérique…), sans devoir accéder à la page Rapports pour obtenir ce niveau de détail.

> Les solutions d’enchères automatisées sont également en développement, avec les récentes apparitions des stratégies « Maximiser les Clics », « Maximiser les Conversions », ou encore CPA Cible. Pour aller plus loin consultez notre article Stratégies d’enchères automatisées Google Adwords.

En résumé, Bing ne représente certes pas le potentiel volume de Google, loin s’en faut, mais demeure un support publicitaire intéressant car disposant d’une audience propre et spécifique, complémentaire à celle que vous captez déjà sur Google et moins coûteuse. L’utilisation conjointe des deux réseaux vous permet ainsi de toucher un plus grand nombre de prospects et d’accroître vos ventes. Vous l’avez cependant compris, déployer des campagnes Bing ads performantes, nécessite de l’avoir déjà fait sur Google Adwords. Faites vous accompagner par des spécialistes : c’est la garantie d’un gain de temps et d’efficacité du résultat, donc au final un gain financier.

Ronan Le Glouannec
Ces articles pourraient vous intéresser
étude de cas google Adwords garde d'enfants
[Etude de cas] Comment surperformer sur un marché très concurrentiel ?
En savoir plus
extensions d'annonce Google
Extensions d’annonce Google Adwords : le guide ultime pour s’y retrouver !
En savoir plus
publicité facebook
Quel type de publicité Facebook pour quel objectif ?
En savoir plus