Agence Google ads
01 45 86 13 35

Blog marketing digital

Cocon sémantique : pourquoi et comment le réussir ?

cocon sémantique

En matière de référencement naturel, vous avez probablement entendu parler de cocon sémantique. Mais comment fonctionne cette technique, qui semble si compliquée à mettre en œuvre ? 

Donne-t-elle de bons résultats ? Pourquoi votre agence SEO devrait mettre en place un cocon sémantique et comment le réussir ? On vous explique tout sur cette stratégie SEO.

C’est quoi un cocon sémantique ?

Le cocon sémantique est un concept imaginé par le SEO français Laurent Bourrelly en 2009 pour désigner un type d’arborescence de site basé sur le maillage interne. Ce concept a été largement repris pas les agences et experts dans le cadre de leurs missions de consulting SEO.

Comment expliquer cette notion simplement ? Quelles différences y a t’il entre la structure en silo et le cocon sémantique ? S’agit-il du même concept ?

Cocon sémantique vs. siloing

Pour bien comprendre la notion de cocon sémantique, il faut revenir sur le concept de structure en silos ou “siloing”.

On part du principe que les sites web sont conçus comme des silos. Au sein de cette architecture, on a un premier niveau, puis des groupements hiérarchiques comprenant des catégories et des sous-catégories, pertinentes au regard de la thématique principale. 

Structure en silos

Le cocon sémantique est une technique de “siloing” basée sur la demande de l’internaute : c’est l’intention de recherche de l’internaute qui crée l’architecture du site et non pas l’offre proposée (de produits ou de services).

Supposons que l’on possède un site e-commerce qui vende des baskets pour femme. Que veut le visiteur lorsqu’il arrive sur notre site ? Pourquoi et comment navigue t-il sur le site pour trouver la réponse à sa problématique (les baskets idéales) ?

C’est en se basant sur ces questions que l’on va construire le cocon. 

Comme pour le silos, les cocons s’appuient sur des mots-clés et un solide maillage interne pour guider les visiteurs vers les éléments de contenus du site web. 

Mais à la différence du siloing, le cocon sémantique se nourrit de thèmes pensés pour l’expérience utilisateur

Quelle est l’utilité du cocon sémantique ?

Le fait d’avoir des pages riches du point de vue du contenu et reliées les unes aux autres sur la base d’une même thématique aide Google à déterminer clairement la pertinence de votre site. 

Plus le signal est fort, plus on obtient une bonne performance dans les SERP (Search Engine Result Page) sur les mots-clés ciblés. 

La mise en place de cocons sémantiques dans le cadre d’une stratégie marketing améliore donc la position d’un site dans les moteurs de recherche.

Mais ce n’est pas le seul avantage. 

Avec le cocon sémantique, nous nous intéressons à l’objectif final de l’internaute en se disant que, si tout a été fait dans les règles, il arrivera rapidement à trouver la solution à sa problématique. 

Le cocon sémantique est un outil SEO qui sert donc aussi les intérêts de l’internaute en l’aidant à trouver facilement les informations nécessaires à ses requêtes.

Comment mettre en place un cocon sémantique ?

C’est quoi le maillage interne ?

Avant de commencer, il est important de rappeler ce qu’est la notion de maillage interne car elle est à la base d’une stratégie SEO basée sur le cocon sémantique.

Le maillage interne consiste à créer des liens hypertextes entre les pages d’un site web. Il joue un rôle à la fois auprès des internautes et des moteurs de recherche comme Google ou Bing. 

Ses avantages sont donc doubles :

👉 Optimisation de la navigation : le maillage interne oriente les internautes vers les pages les plus pertinentes au regard de leur problématique.

👉 Référencement naturel (SEO) : le maillage interne donne l’occasion aux moteurs de recherche de mieux comprendre l’arborescence du site internet et l’importance donnée à certaines pages.

Wikipédia est un bon exemple de maillage interne. Cependant, Wikipédia ne possède pas une architecture de type cocon sémantique.

Dans un cocon sémantique, le maillage interne possède quelques particularités que nous allons développer plus loin.

Quelles sont les 4 étapes pour construire un cocon sémantique ?

Etape 1 : les mots-clés

Le choix des mots-clés est primordial dans la construction de vos cocons sémantiques. Rappelons que l’on ne se base pas sur l’offre du site web mais sur les besoins des internautes

Ainsi, pour déterminer quels sont les mots-clés les plus pertinents au regard de la recherche d’informations de l’utilisateur, le consultant SEO peut se servir de la saisie semi-automatique de Google pour anticiper les prédictions de recherche, mais aussi la section “People also ask” lorsque l’on effectue une requête sur une certaine thématique.

L’idée est que vous allez classer vos mots-clés par intention de recherche en se basant sur les différentes requêtes que vous avez identifiées. 

Exemple sur le sujet des baskets femme cité plus haut : l’internaute recherche « baskets femme tendance », « baskets femme blanches », « baskets femme nike » ; il recherchera aussi « baskets femme noires » ou bien « baskets femme scratch ». 

Avec les boîtes de questions “People also ask”, on trouve par exemple :

  • Quelles sont les baskets femme les plus confortables ?
  • Quelle basket va avec tout ?
  • Quelles sont les baskets tendances femme ?
  • Quelles baskets porter avec une robe ?

On peut aussi s’aider d’un persona pour mieux comprendre les intentions de recherche des internautes.

Etape 2 : la création d’une mindmap (carte mentale)

Une fois que vous avez défini les mots-clés, la deuxième étape va être d’imaginer la structure de votre site internet avec la création d’une mindmap. Il s’agit d’une carte mentale permettant de visualiser l’arborescence du site à partir du travail réalisé sur les mots-clés. 

Plusieurs outils permettent de créer cette carte mentale, par exemple Mindmeister. 

Voici un exemple de structure très simple sur notre exemple de cocon sémantique “baskets femme”.

Exemple de carte mentale 

Comme on peut le voir, la structure sémantique s’apparente à celle d’une FAQ car on se base sur les intentions de recherche des internautes pour construire le cocon. 

On distingue trois niveaux de pages :

👉 Les pages cibles : elles se trouvent en haut du silo ou à gauche, en tête d’arborescence. Laurent Bourrelly les appelle également les pages mères.

👉 Les pages mixtes : ici on retrouve toutes les pages de niveaux intermédiaires. 

👉 Les pages complémentaires : il s’agit des pages finales de votre arborescence. 

C’est ensuite grâce à la richesse du contenu et au maillage interne (liens internes montants, liens descendants et liens transversaux) que le cocon sémantique va prendre vie au sein de votre stratégie marketing.

Etape 2 : la structuration des contenus en silos

Pour créer et structurer les contenus en silos, on s’appuie sur l’arborescence telle qu’on l’a défini dans notre carte mentale. Pour cela, on commence par la page cible qui se situe en tête d’arborescence. 

L’objectif est de se positionner sur un mot-clé spécifique dans les moteurs de recherche en utilisant un contenu riche, approprié et qui répond aux attentes des utilisateurs. 

On va ensuite définir plusieurs niveaux de page mixtes pour lesquels on va rédiger le contenu. L’objectif de ces niveaux intermédiaires est de donner de la pertinence à la page cible. Éventuellement, on va aussi renforcer la pertinence des pages intermédiaires qui elles-mêmes vont pousser la page cible. Dans tous les cas, c’est la page cible qui doit bénéficier le plus du cocon.

Etape 4 : la création des liens

C’est la dernière étape du cocon sémantique, celle qui permet de donner vie au site web. 

Une fois que nous avons imaginé et mis en place l’architecture du site, créé et rédigé les articles, nous allons pouvoir lier entre eux ces derniers. 

On distingue trois catégories de liens internes :

👉 Descendants ou liens « mère-fille » : la page cible envoie des liens vers les pages mixtes (intermédiaires) qui elles-mêmes soutiennent les pages complémentaires (finales).

👉 Ascendants ou liens « fille-mère » : les liens sur les pages mixtes vont pointer vers la page mère pages. Les pages complémentaires renvoient vers les pages mixtes qui font remonter la page cible.

👉 Transversaux ou liens « sœur sœur » : les pages de même niveau sont liées entre elles. On peut avoir par exemple un lien page mixte-page mixte ou bien un lien page complémentaire-page complémentaire.

L’ancre du lien a toute son importance : on choisira un mot-clé approprié, en rapport avec la page de destination.

En théorie, on évite de sortir des silos créés pour ne pas diluer le “jus de liens” du cocon. Mais il est tout à fait possible de faire des liens externes si ils présentent un intérêt pour l’utilisateur. 

Dans tous les cas, on mettra en avant la pertinence et la logique plutôt que l’application des règles au sens strict.

Pour aller plus loin avec son cocon sémantique

Vérifier les liens brisés et identifier les erreurs de maillage

Un site web évolue et s’enrichit de contenu avec le temps. Etant donné que le cocon sémantique repose en grande partie sur la force du maillage interne, assurez-vous de ne pas avoir de liens cassés. Et oui, cela parait évident mais beaucoup de liens peuvent se rompre et mener à des erreurs 404 !

De nombreux outils (gratuits) peuvent vous aider à vérifier vos liens : la console de recherche Google par exemple, ou encore l’outil de contrôle de liens en ligne Broken Link Check.

Optimiser le contenu des pages

Enrichir sémantiquement les pages, mettre régulièrement les données à jour ou encore travailler les balises peuvent contribuer à renforcer le cocon sémantique.  

Plusieurs outils permettent d’optimiser le contenu d’un article, mais aussi de guider dans la conception d’un cocon sémantique. 

1.fr, par exemple, permet de concevoir des textes très riches en mots-clés afin d’obtenir un meilleur classement sur les moteurs de recherche. 

Yourtext.Guru offre, en plus, la possibilité de calculer le pourcentage de proximité sémantique entre les articles d’un cocon pour évaluer sa pertinence.

Faire appel à une agence SEO

Forts de nos années d’expérience en référencement naturel, nous avons pu vérifier l’efficacité du cocon sémantique auprès de nos clients. 

Vous avez besoin d’aide pour identifier les mots-clés et thématiques porteuses pour votre business ? Définir un persona ? Créer la structure sémantique de votre site ? Nous vous proposons d’entrer en matière avec :

✔ Un audit SEO
✔ Un benchmark SEO de vos contenus éditoriaux
✔ Un article pour apprendre comment construire une stratégie de contenu SEO efficace
✔ Un webinar pour connaître les moyens de capitaliser sur vos contenus SEO

A vous de jouer 🔥