Agence Google ads
01 45 86 13 35

Blog marketing digital

Comment réussir le référencement naturel Google de son site internet ?

Référencement naturel

Réussir le référencement naturel de son site internet c’est répondre aux attentes de Google qui pour une grande part convergent avec les attentes des internautes. Ces attentes sont de 3 ordres (on parle de piliers) : technique, contenu, popularité.

En substance, réussir son référencement naturel c’est générer du trafic qualifié sur votre site en vue de développer le chiffre d’affaire de votre entreprise. Cela passe par l’optimisation de la :

✔️ qualité technique du site pour établir la meilleure communication avec l’internaute
✔️ la qualité de ses contenus pour répondre aux questions des internautes cibles
✔️ la qualité de ses contenus pour que le site devienne une référence dans son domaine

Avant de rentrer dans le détail de ce qu’est une stratégie de référencement naturelle réussie selon Ekko Media Agence SEO à Paris depuis 2005, quelques définitions s’imposent. Si vous êtes pressé(e) voici le menu :

👉 Qu’est-ce que le référencement naturel ?
👉 Quels sont les 3 piliers du référencement naturel ?
👉 Comment obtenir un bon référencement naturel ?

Qu’est-ce que le référencement naturel ?

Le référencement naturel ou SEO (Search Engine Optimisation) consiste à optimiser les 3 piliers – technique, contenu et popularité. Ceci en vue de répondre le mieux possible aux attentes de Google et des internautes cibles.

L’enjeu du référencement naturel est de générer du trafic qualifié sur les sites internet et in fine convertir les internautes pour développer le Chiffre d’affaires. Réussir son référencement naturel est que ce trafic soit croissant et devienne une sources de business pérenne et rentable.

Pour ce faire les consultants Référencement naturel tentent de répondre aux critères de l’algorithme et des robots Google. Objectif : être bien considérés par Google. Le signal de cette « bonne entente » est que le site web de l’éditeur ressort en bonne position (la meilleure pace parmi les 5 premières) sur les mots clés visés lorsque les internautes effectuent une recherche.

Les moyens à disposition pour tenter d’envoyer un bon signal à Google sont au nombre de trois. On parle des 3 piliers du référencement naturel.

Quels sont les 3 piliers du référencement naturel ?

Les 3 piliers du référencement naturel sont ceux sur lesquels nous pouvons agir pour espérer répondre aux critères de Google et ainsi obtenir de bonnes positions dans les SERP (page de résultat suite à une requête de l’internaute).

👉 La technique (ou optimisation on page) est le premier pilier. Il s’agit en somme de faire le nécessaire pour la communication avec l’algorithme des robots Google soit bonne. Comme dirait l’autre, il faut mettre un jeton dans la machine : se mettre en conformité sur le plan technique ne permet pas d’obtenir un bon référencement naturel, mais sans ça rien n’est possible. C’est la base.

👉 La sémantique et l’éditorial constituent le deuxième pilier. Il s’agit d’adresser le bon message à Google (et aux internautes), pour signifier que sur votre sujet votre site web est pertinent. Le contenu est le moyen pour le SEO mais également au-delà auprès de votre cible de conférer de la légitimité à votre offre de produits ou services.

👉 La popularité ou le netlinking externe est le troisième pilier. Il permet d’adresser aux moteurs de recherche le message selon lequel non seulement vous êtes pertinent sur votre sujet, mais vous êtes le plus pertinent de tous vos concurrents. Et ça évidemment au final, c’est ce qui va faire la différence dans les SERP.

Au-delà des ces piliers, il s’agit aussi de beaucoup de bon sens et de marketing. La compréhension de votre offre, de votre cible et de ses attentes est au coeur de la réussite.

Comment obtenir un bon référencement naturel ?

Obtenir un bon référencement organique c’est adresser les 3 piliers dans l’ordre et en tenant compte des contraintes liées à votre marché. Un bon référencement est celui qui vous permet d’atteindre vos objectifs en terme de trafic, de génération de leads ou de ventes organiques.

Il va de soi, que les résultats que vous en obtiendrez dépendent des moyens que vous y consacrez. Si vous partez de très loin et que vos attentes sont élevées, sur un marché très concurrentiel, il faudra mettre les moyens.

Un bon référencement organique doit être solide et réaliste. Il faut savoir se tenir au plan d’action défini dans le temps pour répondre aux critères de Google. Nos consultants référencement SEO vous proposent 4 étapes pour y arriver : 

Etape 1 : optimiser la structure de son site

Une fois vos expressions sélectionnées, développez ou optimisez les pages de votre site web pour répondre aux critères de l’algorithme, en traitant notamment la balise Title et la balise Meta description. Chaque page doit avoir une expression principale (la plus importante, celle qui reflète le mieux le contenu de la page) et 2/3 expressions secondaires qui viennent en appui. 

Bonne pratique : s’aider d’un fichier Excel d’arborescence du site web pour répartir les mots-clés efficacement en ayant une vue d’ensemble du site.

Veillez ensuite à optimiser les différents éléments techniques des pages en intégrant les expressions :

  • Dans les balises Title et Meta description ;
  • Dans les titres et intertitres (H1, H2, H3) ;
  • Dans l’URL des pages ; 
  • Dans le contenu ;
  • Dans les images : dans le nom du fichier et la balise alt associée.

Veillez également à avoir une arborescence de votre site structurée ET sémantique.

Structurée de sorte que les contenus soient bien organisés et facilement accessibles. Un contenu doit être accessible en moins de 3 clics quelque soit l’endroit du site web où l’on se trouve. Si ce n’est pas le cas, revoyez la structure de votre site. 

Pour aller plus loin, vous pouvez aussi mettre en place une structure de vos pages en silo. Cette organisation peut avoir de deux à trois niveaux. 

  • Niveau 1 : contenu avec votre thème principal.
  • Niveau 2 : traitement de thèmes secondaires reliés au thème principal et renvoyant vers le niveau 1.
  • Niveau 3 : articles secondaires creusant ceux du niveau 2 et renvoyant vers le niveau 2.

Ainsi les pages de niveau 1 sont renforcées grâce à une inimité sémantique forte. 

Sémantique en vous inspirant des méthodes de recherche de vos internautes. En réalisant l’audit sémantique, vous comprenez par la même occasion comment les internautes recherchent dans votre domaine. 

Inspirez-vous de leurs recherches sur internet pour structurer votre arborescence de site.

Autres points important sur l’aspect technique :

👉 Le temps de chargement : les moteurs de recherche sur privilégient les sites internet ayant un bon temps de chargement. Pour améliorer cet aspect, optez pour un hébergement de site de bonne qualité et optimisez les différents templates avec l’aide de votre webmaster pour que le temps de chargement soit le plus court possible.

👉 L’accessibilité depuis les terminaux mobiles : les algorithmes et robots des moteurs de recherche web vont distinguer les recherches depuis un mobile de celles depuis un ordinateur de bureau. Si votre site n’a pas une ergonomie adaptée aux mobiles, sa visibilité sera mauvaise sur les recherches effectuées depuis un mobile. 

Pour savoir si votre site est adapté aux mobiles, vous pouvez le tester dans l’outil proposé par le moteur de recherche leader : Test mobile. En cas d’incompatibilité, Google vous donne une liste d’actions correctrices.

A ce sujet consultez notre article Mobile first : avez-vous pris le virage mobile friendly ?

Référencement naturel

Etape 2 : bien choisir ses expressions cibles en réalisant un audit sémantique

Cette première étape est  essentielle ! Tout votre Référencement s’appuie sur les mots-clés que vous allez sélectionner lors de l’audit sémantique. Choisir les bons mots-clés c’est s’assurer que le ROI sera au rendez-vous. C’est le socle de votre stratégie de contenu SEO.

Inversement, choisir de mauvaises expressions réduira considérablement vos résultats. Générer du trafic est une chose, générer du trafic qualifié – c’est à dire correspondant à votre cible – est indispensable pour développer les conversions (leads ou ventes ecommerce).

Prenez le temps qu’il faut pour bien réaliser l’audit sémantique avant de passer à l’étape suivante. Mais alors, comment bien choisir ses expressions ? 

Un bon mot-clé doit :

  • Avoir comme réponse précise et sans ambiguïté votre offre ;
  • Ne pas être trop concurrencé pour pouvoir positionner votre site rapidement ;
  • Présenter un minimum de recherches sur le moteur. 

Afin de vous aider dans cette étape, vous pouvez utiliser l’outil de génération de mots-clés proposé par le moteur de recherche. Pour y accéder, rendez-vous sur votre compte Google Ads (outil de planification de mots clés) bien connu de votre agence Google Ads à Paris.

Si vous n’en avez pas, vous pouvez également vous aider de l’outil Ubersuggest accessible gratuitement.

Référencement naturel

Ces deux outils vous donnent des statistiques sur les expressions (nombre de recherches mensuelles, concurrence…) mais également des suggestions d’expressions connexes. 

Basez vous sur vos idées et ses expressions connexes pour sélectionner les mots-clés pour votre référencement naturel.

Etape 3 : concevoir un plan d’action éditorial

Sans créer des pages avec du texte de qualité optimisée SEO régulièrement, les résultats auront du mal à venir. Le contenu est un levier central du Search Engine Optimization.

Celle-ci doit être centrée sur un croisement entre vos recherches de sémantiques porteuses sur le plan du SEO, les besoins et attentes de vos personas. Un peu de technique et beaucoup de marketing : c’est probablement la recette du succès.

Il est également important d’adresser votre interlocuteur en fonction de son niveau de maturité : où votre interlocuteur en est il de son parcours d’achat (buyer journey) ? 

On distingue habituellement trois stades : 

# Prise de conscience du problème à résoudre

Évaluation des meilleures solutions au problème

# Prise de décision et choix de la solution

Référencement naturel

En fonction de cette réflexion qui peut également être alimentée d’interviews de vos prospects et clients, établissez un calendrier éditorial ou content mapping sur les prochains mois. Les contenus à visée SEO doivent être réguliers (minimum 1 par semaine) et optimisés pour le SEO.

Commencez par saisir le mot-clé que vous visez. Étudiez les 2/3 premiers résultats, notamment le nombre de mots et les sujets abordés. Vérifiez ainsi que les réponses apportées par les moteurs de recherche (Google, Yahoo, Bing, …) correspondent effectivement à votre secteur d’activité, et sont donc pertinents en regard de votre activité. On parle de l’intention de recherche.

Pour le nombre de mots, visez 15 à 20% de plus que le concurrent le plus fort

Ensuite, rédigez le contenu de votre page en veillant à ce que l’expression clé soit présente aux endroits clés (cf. étape 2). 

Pour parfaire l’optimisation SEO, travaillez le contexte sémantique. Les moteurs (Google, Yahoo…), selon la recherche, s’attendent à trouver d’autres expressions connexes.

Pour vous aider, vous pouvez utiliser des outils comme 1.fr ou Yourtext.guru qui vous liste les bonnes expressions à intégrer.

Etape 4 : travailler la popularité de son site

Au-delà de la présence du mot-clé, les moteurs de recherche utilisent la popularité pour classer les résultats. De façon simplifiée, plus un site a des liens provenant de sites de qualité plus il gagne en légitimité et meilleure sa visibilité est. Le Netlinking est le maillon ultime de toute tactique Search Engine Optimization performante.

Vous devez donc faire en sorte d’obtenir des liens depuis des sites de confiance. 

Pour cela deux principales méthodes :

# Les partenariats avec d’autres sites dans des thématiques connexes. Vous pouvez, par exemple, fournir des textes à vos partenaires pour qu’ils les intègrent sur leur site ou obtenir des articles sur les blogs influents dans votre thématique.

Privilégiez toujours les partenariats éditoriaux pour la création de liens. L’important dans l’établissement des backlinks est la proximité sémantique entre le texte qui envoie le lien et le texte qui en reçoit un. C’est sur cette intimité (entre autres) que s’appuie la solution babbar.tech que nous utilisons.

Cet outil nous permet d’évaluer la Force induite du lien entre deux textes c’est à dire en somme le « jus » qui passe entre un url et une autre url. En substance la FI dit la qualité sémantique d’un rapprochement entre deux pages.

# Rédiger pour votre site des contenus hyper qualitatifs pour que d’autres sites fassent des liens de façon complètement naturelle vers vos pages de contenu. On appelle cela le link baiting. 

A noter que chez Ekko Media – agence marketing digital – nous travaillons aussi bien avec les plateformes de netlinking qui ont pignon sur rue qu’avec des sites éditeurs en direct. Cette dernière option, bien que demandant plus de temps, peut s’avérer très efficace.

Cette approche en one to one peut en effet permettre d’obtenir un backlink sur un site moins « fréquenté » (et passant peut-être en dessous des radars 😉). Une tactique d’échange de liens permet de sortir des sentiers battus et bénéficier ce faisant d’un lien optimum et de surcroit sur des pages déjà positionnées.

Bon à savoir : le référencement organique, a fortiori s’il est intégré dans un dispositif plus global, demande plusieurs types d’expertises pour être bien réalisé et obtenir des résultats : expertise technique, expertise éditoriale ou encore expertise partenariat / popularité.

Les consultants SEO Ekko Media, Agence SEO à Paris, sont à votre disposition pour partager leur expertise et vous accompagner pour le Search Engine Optimization et atteindre la meilleurs place dans les SERP. Demandez un audit SEO gratuit première étape sans engagement pour enclencher une mission de consulting SEO.